Les actions à suivre pour un véhicule en fourrière

Il peut survenir qu’une voiture soit placée en fourrière, et lorsque cela se produit, le problème en question doit être résolu aussi rapidement que possible. Vous devez effectuer une série de manœuvres afin de récupérer votre véhicule à la fourrière. Cet article vous apprendra les étapes à suivre qui vous aideront à remettre votre voiture en excellent état le plus rapidement possible.

Comprendre le motif de la mise en fourrière

Lorsqu’une voiture est mise en fourrière, c’est souvent parce qu’elle a été à l’origine d’une difficulté particulière. Voici quelques exemples de situations qui peuvent inciter à cette mesure :

  • Stationnement gênant, voire dangereux
  • Une infraction particulière aux lois sur la conduite
  • Un possible abandonnement du véhicule

En fin de compte, c’est une précaution que le gouvernement local prend dans le cas où votre voiture crée une situation dangereuse pour les autres conducteurs sur la route. La raison pour laquelle votre voiture a été retenue jouera alors un rôle dans la détermination du processus par lequel vous pourrez la récupérer. S’il y a une violation associée à l’ensemble, elle devra être résolue avant que quoi que ce soit d’autre puisse avoir lieu.

Voiture en fourrière, que faire ?

Dans le cas où votre voiture est mise en fourrière, vous pourriez vous retrouver dans l’une des deux circonstances différentes. Le premier scénario est celui dans lequel votre voiture est toujours sur la place de stationnement, et dans ce cas, vous avez toujours la possibilité de résister à son retrait. Pour éviter d’avoir à payer les frais associés et de faire remorquer votre voiture, vous devrez agir rapidement.

A lire  Stupéfiants et retrait de permis : ce que vous devez savoir

Dans le cas où l’enlèvement de ce dernier a déjà été entamé, vous pourrez récupérer la voiture moyennant le paiement des frais associés. C’est également le cas si vous mettez votre accord de payer ces frais par écrit et le soumettez à l’entreprise.

Ensuite, si vous arrivez à la conclusion que la mise en fourrière est injustifiée, vous avez la possibilité de contester cette décision. Cela dit, les processus qui doivent être suivis pour arriver à cette détermination sont plutôt compliqués. Pour cette raison, la décision de savoir s’il s’agit ou non de la meilleure ligne de conduite à adopter dépend uniquement de vous.

Le déroulement d’une mise en fourrière

Vous serez avisé par courrier que votre véhicule a été saisi, et un accusé de réception est relié à un tel courrier. Il y a une grande variété d’informations qui y sont détaillées, telles que la cause particulière de la mise en fourrière de votre voiture. Dans le cas où votre voiture a été mise en fourrière sans que vous n’ayez été sur place, vous serez également informé de l’emplacement de la fourrière où elle est actuellement détenue.

On vous a dit de récupérer votre voiture dans un certain délai. Si vous ne le faites pas, le gouvernement local peut le mettre aux enchères ou, dans certains cas, le détruire. En particulier, vous devez présenter des documents tels que les documents qui servent à immatriculer votre véhicule. Dans le cas contraire, vous risquez d’encourir des amendes.

Faire sortir le véhicule de la fourrière

Il est dans votre intérêt de vous rendre au poste de police le plus proche de l’endroit où vous avez garé votre voiture si vous ne savez pas dans quelle fourrière votre véhicule se trouve. Lors de la prise en charge de la voiture, vous devrez produire les deux attestations d’assurance et un permis de conduire en cours de validité. Il est possible qu’une ordonnance d’interdiction de circulation ait été émise concernant votre voiture ou votre deux-roues.

A lire  Contentieux douanier : comment se faire aider ?

Si tel est le cas, une inspection de la voiture devra être effectuée à l’extérieur de la fourrière. Si vous êtes assuré, votre voiture pourra être transportée sur un véhicule plateau et sortir de la fourrière. Vous avez également la possibilité d’indiquer que celle-ci est confiée à un tiers. En conclusion, encore faut-il payer les frais qui doivent être remis au gardien de la fourrière.