Juridique : comment réagir en cas d’urgence médicale ?

Une situation d’urgence médicale peut surgir dans notre entourage ou sur soi-même, avoir la notion de base pour une urgence peut sauver une vie. Il est d’une grande importance de savoir faire la différence d’une urgence vitale, il est un appel Samu, contrairement à une autre situation qui nécessite un rendez-vous médical. Pour éviter de ne pas saturer les services d’urgence et de sauver les vies grâce à une prise en charge immédiate.

Comment détecter une urgence médicale ?

Repérer les signes d’une urgence médicale est d’une nécessité importante, car elle permet de vite réagir et d’éviter la mort ou l’aggravement de l’état de la personne. Les signes qu’ils peuvent vous pousser de faire appel aux services d’urgence Samu sont les suivants :

  • Le malaise ou un évanouissement
  • Une sensation d’oppression
  • Une douleur sur la partie haute de l’abdomen
  • Le manque de respiration
  • Un saignement sans arrêt
  • Changement du comportement
  • Vomissement du sang

Les premiers gestes en cas d’urgence médicale

Avant l’arrivée des secours sur les lieux, certains gestes peuvent sauver la vie. Apprendre à identifier une situation d’urgence vitale et appel Samu est primordial, car les bons gestes sont encore mieux en attendant les secours. Un apprentissage accompagné d’un formateur spécialisé est nécessaire.

  • L’étouffement, il est important de vite réagir lorsqu’une personne s’étouffe en lui faisant des claques dans le dos.
  • Le saignement, une personne qui saigne continuellement doit se faire une pression sur la plaie ou un Garo pour arrêter le saignement.
  • L’inconscience, lorsqu’une personne est inconsciente, lui placer en position latérale de sécurité et faire une réanimation cardiopulmonaire est d’une nécessité majeure.
  • Un arrêt cardiaque, une personne inconsciente et qui ne respire plus normalement, on doit lui faire une compression thoracique, car la réanimation se fait jusqu’à l’arrivée des secours.
  • Un malaise cardiaque, une douleur provenant de la poitrine est un signe du malaise cardiaque, mais nous pouvons aussi avoir des difficultés respiratoires, des sueurs des nausées.
A lire  Qu’entend-on par parrainage civil ?

A quel moment les urgences doivent être appelées ?

Les simples situations comme la morsure, coupure et brûlure peuvent être résolues sans toutefois faire appel aux urgences. Par contre, certaines situations plus graves peuvent, vous poussez à faire appel aux urgences à savoir :

  • La présence d’un corps étranger dans le nez, il s’agit là des difficultés de respirer ou un traumatisme du visage.
  • La présence d’un corps étranger dans l’œil, faire appel à l’ophtalmologie reste important s’il s’agit d’une plaie de l’œil ou une vision trouble.
  • La morsure faite par un animal, elle va entrain chez la personne mordu la perte de la sensibilité de son mouvement du membre blessé.
  • La coupure, une personne perdant beaucoup de sang peut présenter un trouble de la coagulation, un saignement abondant malgré le fait de la compression.
  • La brûlure, une personne peut être brûlées sur le visage, atteint plus de 5% de la surface corporelle si c’est un enfant de moins âges.
  • La présence d’un corps étranger dans une fausse route, grande difficulté à respirer.