La réglementation sur les chaussures de cuisine : tout ce que vous devez savoir

Le secteur de la restauration et de l’hôtellerie est soumis à des normes strictes en matière d’hygiène et de sécurité. Parmi celles-ci, la réglementation concernant les chaussures de cuisine revêt une importance particulière pour prévenir les risques professionnels liés au travail en cuisine. Dans cet article, nous allons aborder en détail cette réglementation et vous donner des conseils pour choisir les chaussures adaptées à votre activité.

Les obligations légales en matière de chaussures de cuisine

La législation française impose aux employeurs du secteur de la restauration de veiller à la santé et à la sécurité des travailleurs qu’ils emploient. La loi exige ainsi que les employeurs mettent à disposition de leurs salariés des équipements de protection individuelle (EPI), dont font partie les chaussures de sécurité, lorsque cela est nécessaire pour assurer leur protection. Les chaussures de cuisine sont considérées comme un EPI obligatoire dans la plupart des cas.

En effet, le travail en cuisine présente plusieurs risques pour les employés : chutes dues à des sols glissants, brûlures, coupures ou encore écrasement du pied par des objets lourds. Le port de chaussures adaptées permet donc de réduire ces risques et d’améliorer la sécurité au travail.

Les normes applicables aux chaussures de cuisine

Plusieurs normes définissent les exigences en matière de chaussures de sécurité pour le secteur de la restauration. Les deux principales sont la norme EN ISO 20345 et la norme EN ISO 20347.

A lire  Procédure de recouvrement : Tout ce que vous devez savoir

La norme EN ISO 20345 concerne les chaussures de sécurité, c’est-à-dire celles qui sont équipées d’un embout de protection résistant à un choc d’au moins 200 joules et à une compression de 15 kN. Ces chaussures sont généralement recommandées pour les cuisiniers travaillant avec des objets lourds ou tranchants.

La norme EN ISO 20347, quant à elle, s’applique aux chaussures de travail sans embout de protection. Ces chaussures doivent toutefois offrir une résistance aux glissements, une protection contre les chocs thermiques et une résistance à la pénétration et à l’absorption d’eau.

Comment choisir ses chaussures de cuisine ?

Pour choisir les chaussures adaptées à votre activité, il est important de prendre en compte plusieurs critères :

  • Le niveau de protection nécessaire : selon les risques spécifiques liés à votre poste (chutes, coupures, brûlures…), vous devrez opter pour des chaussures répondant aux normes EN ISO 20345 ou EN ISO 20347.
  • Le confort : il est essentiel que vos chaussures soient confortables, notamment si vous travaillez debout pendant de longues périodes. Privilégiez des modèles offrant un bon maintien du pied et une semelle ergonomique.
  • La qualité des matériaux : les chaussures de cuisine doivent être résistantes et durables. Optez pour des matériaux de qualité, comme le cuir ou les textiles techniques, et vérifiez que les coutures sont solides.
  • La facilité d’entretien : vos chaussures doivent pouvoir être nettoyées régulièrement et facilement, afin de garantir une bonne hygiène. Privilégiez les modèles lavables en machine ou pouvant être essuyés avec un chiffon humide.

Les obligations des employeurs en matière de chaussures de cuisine

En tant qu’employeur, vous avez la responsabilité de fournir à vos salariés des chaussures de cuisine conformes à la réglementation et adaptées aux risques spécifiques liés à leur poste. Il est également important d’informer vos employés sur l’utilisation correcte et l’entretien des chaussures, ainsi que sur les risques auxquels ils sont exposés.

A lire  Notaire et investissement immobilier, quelles sont les responsabilités du prestataire ?

En cas de non-respect des obligations légales en matière d’EPI, vous pouvez être tenu responsable en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle liée au port de chaussures inadaptées. Il est donc primordial de bien connaître la réglementation en vigueur et de s’y conformer scrupuleusement pour assurer la sécurité et la santé de vos salariés.

Pour garantir la conformité des équipements fournis, il est également recommandé de travailler avec des fournisseurs spécialisés dans le domaine des EPI et d’exiger d’eux des certificats de conformité aux normes en vigueur.

Le respect de la réglementation sur les chaussures de cuisine est un enjeu majeur pour assurer la sécurité et le bien-être des travailleurs du secteur de la restauration. En tant qu’employeur, il est de votre responsabilité de fournir des équipements adaptés et de qualité à vos salariés, tout en veillant à leur formation et à leur information sur les risques liés à leur activité.