Les différentes caractéristiques du contrat de bail ?

Se basant sur un modèle fixe et préétabli, le bail d’habitation d’un logement destiné à la résidence principale du locataire doit être fait et signé par les deux parties. Il regroupe aussi quelques mentions importantes.

La rédaction du contrat de bail

Dans le contrat, il faut mentionner l’identité complète ainsi que l’adresse du bailleur et du locataire. Le contrat de location renferme également la date de début du bail et sa durée. Dans la rédaction, l’usage de l’habitation à louer doit être clairement indiqué : à usage mixte, pour habitation et usage professionnel en même temps. Puis, il doit comprendre la description du logement en question. Ce sont des informations relatives aux nombres de pièces, aux équipements, aux installations sanitaires, aux annexes du logement, etc. On y indique également la surface habitable et le montant du loyer avec les charges additionnées des modalités de leurs règlements. D’autres informations comme la clause d’indexation pour la révision du loyer en fonction de l’IRL ou Indice de Référence des Loyers peuvent aussi être ajoutées dans le contrat. En cas de non-respect de ses obligations, une clause résolutoire pour la résilience plus pratique du bail peut aussi être ajoutée au contrat. Elle reste toutefois facultative.

Combien coûte la rédaction d’un contrat de bail

C’est au propriétaire que revient la tâche d’écrire le contrat de bail. Ainsi, il lui est nettement interdit de demander une rémunération ou un remboursement des frais au locataire. Dans le cas où il ferait appel aux services d’un professionnel, il peut réclamer la moitié au locataire les honoraires relatifs à la constitution du dossier du locataire, à la visite du logement ou encore à la rédaction du bail. Le plafonnement de ces honoraires se fait selon la surface de logement. En zone très tendue comme Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Yvelines, la rétribution s’élève à 12 euros par mètre carré de surface habitable. Dans les communes qui doivent payer les taxes sur les logements vacants, il revient à 10 euros par mètre carré de surface habitable et à 8 euros par mètre carré de surface habitable pour le reste du pays.

Quelle est la durée du bail d’habitation ?

Pour une personne physique, une indivision ou encore une société civile familiale, le bail d’habitation dure au minimum 3 ans. Par contre, elle peut durer 6 ans quand il s’agit d’un bail à une personne morale, une société ou encore une association. Aux termes du contrat, il est reconduit sans formalité prédéfinie sauf en cas de congé présenté par l’une ou l’autre des parties. Néanmoins, ces termes du bail doivent être réalisés dans le cas où le bailleur justifierait un évènement familial ou professionnel précis. Toutefois, le contrat ne dure pas moins d’un an.