Les différents types de baux

Liant deux parties dont le propriétaire des lieux loués et le locataire d’un bien immobilier, le contrat locatif renferme les spécificités qui gèrent la location et le loyer.

Pourquoi autant de types de location ?

Suite aux changements des besoins des consommateurs et à la modification des nécessités sociales, le domaine de la location s’est petit à petit transformé. C’est d’ailleurs l’essence de l’émergence de nouveaux concepts et pratiques immobilières telles que les logements sociaux qui rendent service les revenus les plus modestes. Il en est de même pour la location meublée qui a été inventée pour rendre service aux étudiants ou aux jeunes travailleurs qui ne peuvent pas encore s’offrir le luxe de meubler leurs logements. Puis, on distingue aussi les locations de terrains réalisées par les professionnels ou les particuliers. Sans oublier de citer les locations de parking, les locations de garage qui sont aujourd’hui de plus en plus prisées.

À chaque type de location son usage, sa destination et son type de contrat

La location d’un bien immobilier peut être faite pour différents besoins. Le locataire peut de ce fait louer un appartement ou une maison à titre de résidence principale ou encore de résidence secondaire. Le contrat de bail y est alors afférent. La location d’un bien immobilier peut également reposer sur un besoin temporaire à une période de vie spécifique comme le cas d’un logement étudiant ou de jeunes salariés qui s’installent de manière temporaire dans une ville voire dans un pays. Ensuite, on constate le logement social qui facilite la construction de nombreux logements sociaux pour les personnes qui nécessitent un appui pour son logement. Sinon, dans le domaine professionnel, la location de bureaux, de locaux commerciaux ou de stocks prime dans une grande majorité de sociétés. À l’inverse, on retrouve les locations de vacances ou locations saisonnières qui ont le vent en poupe depuis quelques années grâce à l’excellent rapport qualité/prix qu’ils proposent : environnement unique à la plage, à la montagne ou à la mer contre un coût relativement abordable. Et toujours dans la même optique, on retrouve la location saisonnière gratuite, l’échange de maisons qui est conclu dans la majorité des cas à l’écrit ou verbalement.

Classer les locations selon les caractéristiques du logement

Obéissant à un régime juridique spécifique, la location meublée et la location vide sont aussi des optiques pour catégoriser le contrat de location. Selon les caractéristiques du logement, les détails d’un bail immobilier peuvent également dépendre du caractère neuf ou ancien du bien immobilier en location. La raison en est que les différences majeures concernant la performance énergétique ou la possibilité de défiscalisation immobilière des deux peuvent être importantes.