Testament : comment rédiger ses dernières volontés ?

Le testament est le document qui permet à toute personne de préparer sa succession et d’organiser la distribution de ses biens après son départ. C’est un excellent moyen pour protéger les personnes qui vivent en couple, mais ne sont pas légalement mariées. Il arrive qu’après la mort d’une personne en l’absence de testament sa conjointe ou son conjoint, certains privilèges naturels lui soient refusés. La rédaction de ses dernières volontés n’est pas une décision facile, mais elle est nécessaire pour éviter que les membres de votre famille ne se déchirent après votre mort.

Les supports à utiliser pour la rédaction des derniers souhaits

Pour la rédaction de vos dernières volontés, vous pouvez utiliser un testament, une assurance obsèques et autres supports selon vos désirs. Mais vous devez vous assurer que le support que vous comptez utiliser sera légal. En plus de l’aspect juridique, il faut tenir compte de l’aspect obsèques auquel peu de personnes pensent. Les derniers souhaits sont censés comprendre les décisions de ce qu’il adviendra de votre corps. Certaines personnes selon leur tradition et conviction ne souhaitent pas être enterrées, mais plutôt incinérées. D’autres souhaitent que leur dépouille soit enveloppée dans un tissu plutôt qu’un cercueil. Il est même possible de choisir le type de vêtement avec lequel vous souhaitez être inhumé et la musique.

Vous pouvez éventuellement stipuler dans votre testament si vous souhaitez faire un don d’organes ou de votre corps à la science. La rédaction d’un testament ne signifie pas simplement désigner ses héritiers, tous ces éléments entrent en compte.

Faire appel à notaire pour l’authentification du testament

Il est conseillé de rédiger son testament devant des témoins pour le rendre plus légitime. Vous pouvez faire appel à deux personnes fiables de votre entourage et elles devront apposer leur signature et conserver chacune un exemplaire du testament. Cette copie est une garantie supplémentaire en cas de contestation par un membre de votre famille. A défaut des témoins, vous pouvez confier la rédaction de vos dernières volontés ou encore vous faire accompagner par un professionnel du droit (notaire, conseiller funéraire, juriste). Si vous rédigez un contrat d’obsèques, vous devrez être assisté par un conseiller funéraire et vous pourrez le mandater pour l’authentification de l’acte.

Le fichier central des dernières volontés

Il est conseillé de faire appel à un notaire pour une meilleure authentification de votre testament. De par sa formation, cet officier public est habilité à authentifier des actes de succession, de vente immobilière ainsi que le testament. Il est nécessaire que la date, les signatures des témoins ainsi que les fonds soient certifiées par un officier ministériel nommé par l’Etat. Le notaire est donc qualifié pour réaliser cette tâche. Après lecture des dernières volontés, il vérifie la conformité de ces dernières avec la loi et s’assure que le texte ne contient aucune ambiguïté. Il devient le protecteur de vos dernières volontés et les sécurise pour une durée de 100 ans. Une fois que l’officier public authentifie l’acte, il se doit de le mentionner au fichier central des dernières dispositions.